Bienvenue sur siminfo.fr dépannage et assistance informatique.
06 50 53 45 04
34530 Montagnac

Création et utilisation d’un mot de passe sûr

CREATION ET UTILISATION D’UN MOT DE PASSE SÛR.

Vos mots de passe sont les clés qui vous permettent d’accéder aux informations personnelles que vous stockez sur votre ordinateur et sur vos comptes en ligne.

Si des utilisateurs mal intentionnés parviennent à dérober ces informations, ils peuvent ensuite utiliser votre identité pour ouvrir de nouveaux comptes liés à des cartes de crédit, faire une demande de prêt, ou encore effectuer des transactions en ligne.

Vous ne vous en apercevrez souvent que trop tard. Heureusement, il est plus facile qu’on ne le pense de créer des mots de passe sûrs pour garantir un haut niveau de protection.

Caractéristiques d’un mot de passe sûr :

Pour créer des mots de passe efficaces, suivez les conseils suivants :

  • Misez sur la longueur. Plus votre mot de passe est long, plus la protection sera efficace. Un mot de passe doit comporter au moins 8 caractères ; idéalement 14 caractères ou plus.

De nombreux systèmes acceptent également l’utilisation d’espaces dans les mots de passe, ce qui vous permet d’entrer une phrase composée de plusieurs mots (appelée une « phrase de passe »). Une phrase de passe est souvent plus facile à mémoriser qu’un simple mot de passe. Pour un pirate au contraire, elle est plus longue et plus difficile à deviner.

  • Associez lettres, chiffres et symboles. Plus la nature des caractères utilisés dans le mot de passe est variée, plus il est difficile de le deviner. Il est par exemple vivement déconseillé d’utiliser une date d’anniversaire comme mot de passe. Même avec 8 chiffres, ce type de mot de passe peut-être trouvé par un pirate en quelques minutes.
  • Si vous choisissez de limiter le nombre de types de caractères différents dans votre mot de passe, privilégiez la longueur. Un mot de passe de 15 caractères composé exclusivement de lettres et de chiffres aléatoires est environ 33 000 fois plus sûr qu’un mot de passe de 8 caractères composé de caractères choisis sur l’ensemble du clavier. S’il vous est impossible d’intégrer des symboles dans un mot de passe, mais que vous souhaitez obtenir un niveau de protection similaire, vous devez faire en sorte que votre mot de passe soit assez long. Le mieux est d’associer longueur et variété des types de symboles.
  • Utilisez la totalité du clavier, sans vous limiter aux caractères les plus utilisés. Les mots de passe intégrant des symboles obtenus en maintenant enfoncée la touche « Maj » pour appuyer sur une touche de chiffre sont très répandus. Votre mot de passe sera beaucoup plus sûr si vous prenez en considération la totalité des symboles du clavier, y compris les signes de ponctuation qui ne sont pas situés dans la rangée de touches supérieure du clavier, ainsi que les symboles spécifiques à votre langue. Abusez donc des signes #, %, $, £, µ, etc….
  • Utilisez des mots et des phrases faciles à mémoriser, mais difficiles à deviner. Le moyen le plus simple de retenir un mot ou une phrase de passe est de l’écrire noir sur blanc. Contrairement à ce qui est souvent dit, il n’est pas déconseillé d’écrire ses mots de passe, à partir du moment où ceux-ci sont correctement cachés. Evitez donc le traditionnel mot de passe caché sous le clavier ou sous le tapis de souris.

Il est en général plus difficile d’usurper un mot de passe écrit sur un morceau de papier que de pirater un gestionnaire de mots de passe, un site Web ou tout autre outil logiciel de stockage, tels que les gestionnaires de mots de passe.

6 étapes à retenir pour concevoir votre mot de passe :

 

  • Imaginez une phrase que vous pourrez mémoriser. Elle servira de point de départ à l’élaboration de votre mot ou phrase de passe. Choisissez une phrase facile à mémoriser, par exemple : « Mon fils Olivier a trois ans ».
  • Vérifiez si votre ordinateur ou votre système en ligne accepte cette phrase. Si vous pouvez effectivement utiliser une phrase de passe (avec des espaces séparant les caractères) sur votre ordinateur ou sur votre système en ligne, n’hésitez pas.
  • Dans le cas contraire, transformez la phrase de passe en mot de passe. Prenez la première lettre de chaque mot de cette phrase pour créer un mot, qui n’aura alors plus aucune signification. Avec l’exemple ci-dessus, vous obtenez : « mfoata ».
  • Brouillez les pistes en utilisant à la fois des minuscules et des majuscules, ainsi que des chiffres. Vous pouvez également inverser certaines lettres ou intégrer des fautes d’orthographe. Par exemple, dans la phrase ci-dessus, vous pouvez faire en sorte que le nom Olivier comporte une faute d’orthographe, ou bien remplacer le mot « trois » par le chiffre 3. De nombreuses possibilités de substitutions s’offrent à vous ; et n’oubliez pas : plus la phrase de départ est longue, plus le mot de passe pourra être complexe. La phrase peut ainsi devenir « Mon FilS OlivI6R à 3 aNs ». Si votre ordinateur ou votre système en ligne n’accepte pas les phrases de passe, utilisez la même technique sur un mot de passe plus court. Vous pouvez alors obtenir un mot de passe du type « MfOa3a ».
  • Enfin, il est conseillé d’avoir recours à des caractères spéciaux. Vous pouvez utiliser des symboles ressemblant à des lettres, accoler des mots (en supprimant les espaces). Pensez à toute autre méthode permettant d’augmenter la complexité du mot de passe. En appliquant ces astuces, on obtient par exemple une phrase de passe comme « Mon€ilS O10R @ 3 An$ » ou un mot de passe (reprenant la première lettre de chaque mot) tel que « M€Oa3A ».

Ce qu’il faut à tout prix éviter :

  • N’utilisez pas de suites ou de répétitions de caractères. « 12345678 », « 222222 », « abcdefg » ou une suite de lettres voisines sur le clavier forment des mots de passe relativement inefficaces.
  • Évitez de remplacer des lettres uniquement par le chiffre ou le symbole leur ressemblant le plus. Les criminels et autres personnes mal intentionnées assez expérimentés pour essayer de pirater votre mot de passe ne se laisseront pas leurrés par l’emploi du chiffre« 1 » à la place d’un « i » ou du caractère « @ » à la place d’un « a », comme dans « M1cr0$0ft » ou « motdep@88e ». Néanmoins, ce type de substitution peut se révéler utile s’il est associé à d’autres astuces permettant d’améliorer la sûreté du mot de passe, comme le fait de privilégier la longueur, l’ajout de fautes d’orthographe ou les changements de casse.
  • N’utilisez pas votre identifiant de connexion. Il est fortement déconseillé de former un mot de passe à partir de tout ou partie de votre nom, de votre date de naissance ou de votre numéro de sécurité sociale, ou d’informations du même type relatives à vos proches. C’est souvent par là que les criminels commencent leurs manœuvres de piratage.
  • Évitez d’employer des mots se trouvant dans le dictionnaire, même dans une autre langue. Les criminels utilisent des outils sophistiqués pouvant deviner les mots de passe rapidement en se basant sur le contenu de différents dictionnaires et contourner les astuces consistant à écrire les mots à l’envers, à intégrer des fautes d’orthographe courantes ou à avoir recours à des substitutions de caractères. Sont également à exclure tous les types de jurons imaginables et les mots que vous ne dites jamais en présence de vos enfants.
  • N’utilisez pas le même mot de passe pour toutes vos activités. Si l’un des ordinateurs ou systèmes en ligne utilisant le mot de passe que vous utilisez pour toutes vos activités est compromis, vous pouvez considérer que toutes vos informations personnelles protégées par ce mot de passe sont également compromises. Il est extrêmement important de créer un mot de passe différent pour chaque système.
  • Évitez d’avoir recours au stockage en ligne. Si des utilisateurs mal intentionnés trouvent ces mots de passe stockés en ligne ou sur un ordinateur en réseau, ils auront accès à la totalité des informations qu’ils protègent.

Un mot de passe vierge ?

Il est préférable de choisir un mot de passe vierge (c’est-à-dire pas de mot de passe) plutôt qu’un mot de passe à faible niveau de sûreté comme « 1234 ». Pour savoir si vous pouvez définir un mot de passe vierge sur votre ordinateur, vérifiez que votre installation remplit les critères suivants :

  • Vous ne possédez qu’un ordinateur ou vous en avez plusieurs, mais vous n’avez pas besoin d’accéder à des informations par le biais d’un autre.
  • L’ordinateur se trouve dans un lieu sûr (vous avez confiance dans toutes les personnes ayant physiquement accès à cet ordinateur). Il existe au contraire des situations dans lesquelles l’utilisation d’un mot de passe vierge n’est pas conseillée. Par exemple, un ordinateur portable qui vous suit dans vos déplacements ne peut pas être considéré comme physiquement sécurisé. Son mot de passe devra donc être très sûr

At vero eos et accusamus et iusto odio digni goikussimos ducimus qui to bonfo blanditiis praese. Ntium voluum deleniti atque.

Melbourne, Australia
(Sat - Thursday)
(10am - 05 pm)